PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Blog de S-DBlog de S-D  

Partagez | 
 

 [validé] Etan Edoriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etan
Néophyte (lvl 1 à 9)
Néophyte (lvl 1 à 9)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Age : 28
Date d'inscription : 11/08/2007

Caractéristiques de votre perso
Race: Humain
Classe (ninja, voleur, chevalier, archer, ...): Guerrier
Métier (bucheron, commercant, fabriquant...): Créateur d’arms

MessageSujet: [validé] Etan Edoriel   Dim 12 Aoû - 19:30

I Fiche civile :

Nom de votre personnage : Edoriel
Prénom : Etan
Age : 17 ans
Race : Humain
Classe : Apprenti Guerrier
Métier secondaire : Apprenti Créateur d’arms
Lieu d'habitat : 2nd dimension
Statut : Célibataire
Tendances : Hétéro


II Caractéristiques :

Attaque : 14

Défense : 6

Attaque magique : 4

Défense magique : 1

Points de vie : 33

Points de magie : 7

50 pièces d'or

III Description :

Physique de votre personnage : Il n’est pas d’une carrure exceptionnel, il n’est pas particulièrement grand, pas plus d’1m72, pour un peu moins d’une soixantaine de kilos. Il est plutôt androgyne, mais cela ne veux pas dire qu’il n’est pas musclé, il l’est plus que la plupart des jeunes de la villes.
Pour son visage, sa peau est très légèrement mat, où ses yeux sont d’un gris argenté profond et envoûtant, on pourrait presque s’y perdre. Pour ses cheveux, ils sont blancs en pics comme ceux d’un albinos coiffé au gel.


Style vestimentaire de votre personnage : Aimant beaucoup les couleur simple, il s’habille surtout dans les couleurs se rapprochant du blanc et du gris, avec tout de même un peu de noir, mais sans autres couleurs. Il porte donc une épaisse et large veste blanche retroussée en ourlets. En dessous il porte un haut en ‘’croix’’ tout juste à sa taille, sans manches et au col maintenu sur le cou grâce à de grosses attaches et de nombreux et lourds colliers empli de souvenirs, tiré vers le bas par des grigris, un tissu noir en dépasse tombant plus bas.
Pour le bas il porte un simple hakama gris foncé. Ensuite, des mitaines de tissu fin semblable à la soie.
Pour ses chaussures, elles sont coquée d’un métal particulièrement solide, elles lui sont très pratiques à cause de son style de combat assez spécial. Ajouter à tout cela encore quelques bijoux, une large chaîne d’argent tombante et se finissant en un pendentif avec une pierre rouge incrusté accroché à son oreille ainsi qu’une simple deuxième.

Arme : Autour de son cou est accroché au milieu de tout les autres colliers un pendentif ressemblant à un épée blanche, en effet c’est un ärm assez particulier, Une épée (pouvant changer de grandeur et grosseur à volonté.) de métal blanc tranchant et au centre noir renferment un ‘’cœur’’ de cristal, elle est dotée d’une âme propre, elle peux transmettre ses émotions à Etan qui est le seul à tout percevoir.

Caractère de votre personnage : Sentimental, il est de nature sensible et attentionné, préférant se soucier des autres que de lui, il déteste tuer et est particulièrement protecteur. Bien qu’il soit normalement de nature timide il est très sociable si on prend la peine de discuter avec lui. Il est vif d’esprit et rusé quand il le faut. Il peut être très adulte mais aussi avoir un esprit enfantin, il peut être d’une froideur plutôt inquiétante avec les inconnus et personne qu’il n’apprécie pas.

Famille : Il à eu il y a longtemps de cela des parents, un frère jumeau et d’autre frère et sœur.
Le voila maintenant fils unique. Une situation familial plutôt stable, il vit dans une famille plus que modeste, mais reste plutôt distant avec ses parents depuis la mort de son amie d’enfance, ils les voient seulement matin et soir, la journée il est rarement présent, à se balader dans les rues et se rendre à l’endroit où se trouve la nouvelle ‘’demeure’’ de sa défunte amie.


Votre personnage aime :

Votre personnage déteste :

Histoire : [i]

Il vécu une enfance difficile, mis à peine trois ans après sa naissance dans un orphelinat sans savoir pourquoi, il sait juste qu’il a été retrouvé dans ses premières années au bord d’un lac glacé. Il y grandira jusqu’à ses 10 ans.
Bien qu’il était toujours gentil et agréable, durant ses années il sera constamment repoussé et isolé par plus des ¾ des enfants mais se liera tout de même d’amitié avec quelque uns des orphelins, ils formeront un petit groupe sympathique profitant du moment présent, et toujours près pour faire des tours à tout les autres, ils seront très liés mais un à un ils trouvèrent tous des familles d’accueilles qui était éloigné pour la plupart. Bien qu’il soit soutenu par ses camarades, il se sentira seul et tentera de nombreuses fugues. Il sera finalement adopté par son mystérieux professeur qui lui apprendra à se défendre et à développer ses capacité de combat les années qui suivirent, il le considèrera comme un parent, le père qu’il n’avait jamais eu, ils passèrent beaucoup de bons moments comme un père et son fils, bien qu’il y ai entre eux un lien très puissant, Etan ne su jamais rien de lui, même pas son nom.
De douces années passèrent, chaque jours il apprenait de nouvelle choses, il découvrait de plus en plus un monde qu’il appréciait, ce qui le passionnait le plus était la puissance que détenait la magie et les ärms, il fit de nombreuses recherches et en appris énormément dessus.
Son maître vit cette passion quand Etan parlait de ça et décida donc de partir en voyage pour en découvrir bien plus encore… Mais il sera lâchement assassiné durant ce voyage… Il erra durant deux années avant de trouver une famille qui voulu bien l’héberger, une jeune femme ayant perdu son enfant, une fabricante d’Arms qui lui proposa de le ‘’remplacer’’….
Etan jura de se venger et de faire honneur à son maître, jusqu'à sa propre mort.

Les belles années commencèrent enfin bien qu’il ai perdu tout contact avec ses anciens amis il fit de nouvelles connaissances, moins importante mais qui l’aidait. Malgré ça il restait quelque peu solitaire.

Mais un jour il fit la connaissance d’une jeune fille, elle était plutôt étrange, mais elle était la seule pour qui il avait éprouvé quelque chose de différent à son égard.
Au début il ne la voyait que par instant u milieu de la foule de la même rue chaque jour, et peu à peu il se rapprochait et enfin il réussit à adresser un tout premier sourire, ce fut à partir de ce moment qu’ils commencèrent à ce voir tout les jour parlant de chose et d’autre se baladant etc. Plusieurs années s’écoulèrent tranquillement, mais un jour … Elle disparu, mais pas dans le sens que vous l’entendez, elle n’était pas partie sans laissé de trace, mais elle était … morte.

Etan eut tant de mal à l’accepter qu’il d’eu aller voir une personne tiers pour tenir le coup, son premier entretient fut le plus dur… :

°°°
« - Etan c’est cela ? Est tu d’accord pour répondre à mes questions ?

Le nommé eu un regard déterminé mais profondément triste il fit un oui bref sachant très bien que ce que l’homme allait lui demander ne serait pas forcément facile. Mais si cela l’aidait par la suite il s’en moquait il voulait juste grâce à cette séance pouvoir aller revoir son amie où était maintenant sa nouvelle ‘demeure’.
L’homme reprit alors la parole disant qu’il poserait toute sorte de questions qu’elles ou non un rapport avec son problème…

- Pour toi qu’elles serait t’es force et faiblesse ?

- Je pense inspirer confiance au gens et on m’apprecie assez vite je trouve, à part ça j’ai pas mal d’intuition. Pour mes défauts…Hmm, dès qu’une personne à besoin d’aide je suis toujours près à lui porter secours, mais je m’attire souvent des problèmes par la suite. Sinon je pense ne pas avoir assez de confiance en moi.

- Bien, maintenant je vais te demander de me raconter ton dernier rêve, fait le en détail.

Il fallut quelques instants à notre décoloré pour répondre à cette question, c’était difficile, rien qu’en y repensant il sera les poings à s’en briser les mains son regard devint sombre :

- Je ne dirais pas un rêve mais un cauchemar que je vis régulièrement.
Au début tout va bien, la pluie martèle le sol alors que nous revenions d’une balade qui s’annonçait agréable, la pluie nous avait surpris et nous courrions pour trouver rapidement un abri en attendant que l’averse ne se calme.
J’étais avec cette amie que je connaissais depuis maintenant 4 ans et on était très proches.
Nous commençons a discuter comme a notre habitude, elle n’était pas très bavarde et j’avais attendu près de 3 ans avant de connaître son prénom, Caldea, étant donné qu’elle ne parlait jamais d’elle.

Je repense d’ailleurs que ce qui m’avais étonné était le faite qu’elle rentrait toujours a des heures tardives, elle était libre comme l’air, enfin elle le voulait, elle venait de l’orphelinat tout près de chez moi, je ne savait pas comment elle faisait pour s’enfuir à chaque fois, mais nous passions nos journées ensembles et elle repartait toujours avec un bijoux qu’elle volait, une vrai pickpocket, elle avait fuguée de l’orphelinat pour de bon et vivait dans la rue, mais elle avait l’aire de s’en moquer alors je l’invitait souvent à la maison.

Nous étions tout près d’arriver, grâce à un raccourci que je connaissais bien, mais je ne me doutais pas que par jour de pluie il deviendrait si dangereux.
Comme à son habitude elle avait volé quelque chose, à chaque fois elle m’en donnait je les acceptais et heureusement ce n’était pas des choses trop fantaisistes je faisais aussi en sorte de lui offrir toujours plus, mais cette fois c’était énorme et donner plus m’aurais été difficile, elle avait carrément réussit à voler un ärm, une épée, magnifique, je n’y croyait pas, pendant tout le temps que nous marchions je lui demandait comment elle faisait, elle me répondait toujours que c’était un secret, je l’ai d’ailleurs toujours avec moi, mais je ne pensais pas qu’elle me servirais un jour.
Elle me fit un sourire, ce fut la dernière expression qu’elle me fit avant que ses paupières ne se closent à tout jamais…
La détonation avait retentit longtemps dans la rue sombre, je l’avais vu s’effondrer sur le sol, je l’avait pris dans mes bras ne cessant de murmurer que je ne la laisserais pas partir, mais ce fut vain, elle n’était déjà plus là.
Le tireur restait la à regarder la scène pointant son arme sur moi cette fois ci, tout ce passa très vite, tout ce qui restait claire était qu’il avait réussit à partir, mais son bras droit était devant moi, mon épée recouverte de sang…

- Hmm, très bien maintenant décrivez moi votre première histoire sentimentale, comment l’avez vous perçut dans le temps et comment la percevez-vous à présent, comment ça c’est terminé ?

- Ma première histoire sentimentale ? Je pense que vous vous en doutez, bien que je n’ai jamais osé le lui dire, je l’aimais et je l’aime toujours d’ailleurs, je pense qu’elle s’en était rendu compte, peu être que c’était réciproque mais je n’ai jamais eu le courage de le savoir ayant peur des conséquences, voulant garder ce lien entre nous.
Ce ne fut que le jour où elle partit qu’elle me l’avoua mais je n’arrivais pas à faire comme elle, croyant que je pourrais lui dire plus tard…
A présent toutes les choses qu’elle m’a offertes restent avec moi depuis un an…

Etan trouvait les questions un peu direct, et ça lui faisait des pincements au cœur mais il tenait le coup malgré ça, c’est vrai qu’il se sentait déjà un peu plus léger. Mais els questions continuaient encore, cette fois si un peu plus basée sur lui-même, il continua donc à y répondre.

- Es tu plus craint ou aimé ? Pourquoi ?

- Hein ? euh …Je suis, je pense plutôt aimé, vu que les personnes m’adresse la parole normalement et avec le sourire je suis peu être naïf mais je ne me soucis pas réellement de ça, mais j’espère être crains par le tireur.

- As tu un ami particulier ?

- Et bien, je n’ai plus vraiment d’ami mais plutôt des connaissances que je vois de temps en temps, croisées dans la rue, et aussi les commerçants que je vois tous les jours quand mes parents me demande d’aller acheter la nourriture quotidienne.

- Si tu devais te retrouver dans un monde parallèle je ne sais pas moi au hasard derrière la porte, changerais tu ta personnalité ? Si oui, comment te verrais tu ?

- Un monde parallèle ? Je ne pense pas que je changerais de personnalité, je ne saurais pas comment expliquer clairement le caractère que je souhaiterais avoir dans un monde parallèle.
En tout cas être … plus fort.

- As-tu déjà tué ?

-Quoi ? Tuer, Etan fut surprit par cette question mais il se reprit et continua.
Jamais je ne voudrait avoir a tuer, pourtant je souhaite la mort d’une personne une seule et je regrette de n’être pas arrivé à mes fins, toucher à des être chère, voir des personnes en agresser d’autres. Je ne peux pas le supporter ! Je pense être prêt à tuer pour ces raisons.

- Quelle description pourrait faire de toi un ami proche ?

Le jeune homme réfléchit puis en prenant un air un peu moqueur du bon ami connaisseur il dit :

- Un ami proche dirait sûrement : « Tu es trop naïf, tu as trop confiance en n’importe qui et en plus tu es trop abordable. Tu es très attachant mais parfois tu parles un peu trop, de plus à sourire tout le temps de ce sourire chaleureux tu vas faire peur. »
Je pense que cet ami me critiquerais sur mon caractère semblant trop gentil, pour dire que ça en devient malsain, et aussi sur ma façon de m’habiller peu être. Dit-il avant de rire doucement.

- Décrit ta maison, tes appartements, comment tu y vis au jour le jour ?

- Ma maison ? Hmmm, plutôt une maison grande par rapport a la moyenne, je doit dire qu’on ne manque pas de place, mais elle semble un peu vide, on se sens presque perdu, tellement que ce n’est que dans ma chambre que je me sens chez moi.
C’est un bazar indéfinissable, marcher sans poser le pieds sur quelque chose est bien dur, mais j’y vis plus que dans le reste de la maison, elle est d’ailleurs aménagé pour ça, si je le voulait, je pourrais y rester enfermé une semaine sans avoir besoin de rien !

- Comment laves-tu ton linge ?

- Le linge ? Comme tout le monde, ne jamais mélanger le blanc et les couleurs. Fit-il sur un ton connaisseur … Je dis ça mais j’ai jamais lavé mon lingue pour être franc …Il fit un tête un peu dépitée.

- Tu vois une femme se faire agresser devant plein de témoins mais personne ne réagis, que fais-tu ?

- Quelle question ! Je n’hésite pas une seconde et je fonce pour lui porter secours. En mettant une bonne raclée à l’agresseur… Euh si j’en suis capable sinon, tant pis je tente le tout pour le tout !

- Tu vois ton meilleur ami rentrer bourré d’une soirée bien arrosée, il squat chez toi sans rien te dire et allume la télé comme s’il était chez lui, comment agis-tu ?

- Haha ! Ca me rappel quelqu’un. Etan commençait vraiment à se sentir en confiance et était de plus en plus détendu, cette séance lui plaisait bien.
Pour éviter qu’il m’embête trop je discute un petit peu et je glisse discrètement un somnifère pour qu’il dorme bien gentiment sur le canapé, après j’éteins la télé et je vais me coucher.

- Bon je pense que c’est bon Etan, ne t’inquiète pas, tu n’as pas besoin de revenir une fois de plus, va juste voir ton amie et parle lui comme avant. Et ne te pose pas trop de question. Tu es quelqu’un d’intelligent alors ne déprime pas et continue à vivre… Juste pour elle s’il le faut.

°°°
Etan ressortit de cette entretien bien remonté et près à affronter une armée de souvenirs au grand galop … Mais pas avant le lendemain matin car là, il allait dormir, trop crevé pour faire plus de chose émouvante aujourd’hui mais dès le lendemain matin. Ce serait le grand jour !

°°°
[la suite au prochain post ... y'a pas la place.]

IV Autre : Himi m’a parlé de ce forum, et vu qu’il y à besoin d’un jumeaux (qui d’ailleurs m’étonne par sa ressemblance avec mon perso habituel *regard suspect*), me voilà près à prendre ce rôle.
Pour l’histoire j’ai voulu faire court, mais je me suis emporté hahaha l’imbécile c’est super long maintenant (11 page T.T).

Avez vous lu le règlement ? : OK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etan
Néophyte (lvl 1 à 9)
Néophyte (lvl 1 à 9)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Age : 28
Date d'inscription : 11/08/2007

Caractéristiques de votre perso
Race: Humain
Classe (ninja, voleur, chevalier, archer, ...): Guerrier
Métier (bucheron, commercant, fabriquant...): Créateur d’arms

MessageSujet: Re: [validé] Etan Edoriel   Dim 12 Aoû - 19:32

[La suite de votre épisode favori est enfin à! En couleur!! Après *regarde sa montre* même pas 5min c'est beau le progrès.]


Dormir tranquillement dans son lit, au chaud sous les couvertures, vraiment agréable jusqu’au doux réveil, enfin doux pas vraiment.
La porte qui s’ouvre violemment et les douces paroles pleines d’attention :

- Chérie ! Tu me feras le plaisir de ranger ta chambre !

Etan qui dormait bien gentiment dans son lit venait de se réveiller en sursaut, se redressant d’un coup mais se laissant retomber juste après, grognant presque d’être réveillé ainsi il réussi à dire d’un ton endormi.

- Naaan m'man ! Dormir encore moi…

Il resta dans cette position montrant bien qu’il avait vraiment pas l’envie de se lever, mais maintenant qu’il était réveillé impossible de se rendormir.
Il était à présent plongé dans ses pensées, il se sentait déjà crevé rien qu’a l’idée de ranger sa chambre, ça allait lui prendre des heures, Et il n’aimait vraiment pas perdre son temps pour ça.
Mais d’un autre coté la fenêtre était grande ouverte, même si c’était plutôt haut il pourrait réussir à se rattraper et aller à son rendez-vous quotidien, mais quand il serait de retour chez lui sa serait autre chose.

Déjà l’idée de se lever était bien dure pour Etan, mais de ranger sa chambre était bien pire, après de longues minutes passées à émerger dans sa réflexion de la solution à prendre, il fallait à présent réussir à se lever.
Déjà en posant pied à terre, il marcha sur un vêtement traînant par terre, il ne s’en soucia pas, mais le rubiscube où il avait commencé à posé le pieds, il s’en moquerait beaucoup moins, bien qu’il était toujours dans un état d’émergence, il réussi à éviter l’objet, il faillit tomber mais se rattrapa à son lit.

- Tout compte fait peut être que ranger un peu ne serait pas si mal. Fit il en se passant une main dans ses cheveux en bataille avant de se frotter la tête.

Il eut un sourire amusé mais qui sonnait faux à trois kilomètres quand il regarda l’étendu des dégâts :
Des vêtements étalés un peu partout, sur les meubles, le lit et le sol, on voyait juste à coté de sa porte un gros tas d’affaires sales empilées et d’autre étalées un peu partout, dans toute la pièce des objets en tout genre, tout et n’importe quoi on se serait cru dans un bazard.
Il eu un soupire lasse et désespéré en voyant ça.

*Pfiou, ça pourrait faire peur ! *

Après un petit temps de réflexion il se dit qu’il n’aurait pas forcément besoin de tout ranger, mais juste de faire que la chambre paraisse rangée.
Alors par où commencer…Déjà les vêtements !

Il prit les habits que sa mère lui avait laissé et les rangea en paquet dans son tiroir avant de le refermer avec difficulté, il posa à présent son regard sur les affaires sales, il commença à rajouter sur son tas les affaire qui traînaient encore, il le prit entier sur ses bras pour les descendre dans le panier à linge qui se retrouva entièrement plein.

* Wow j’ai tant de fringue que ça ? M’man va me tuer en voyant ça !*


Il retourna dans sa chambre qui semblait déjà plus grande, mais il y avait encore des bibelots qui jonchaient le sol, mais pas pour longtemps.
Prenant son courage à deux mains Etan eu la bonne solution… de tout fourguer sous son lit.

« Et bien voila c’est nickel !»

Il eut un sourire satisfait en regardant soigneusement sa chambre, tout semblait rangé, les objets sous le lit, étaient parfaitement cachés par la longue couverture, celui-ci fait comme il fallait, en bref tout était parfait.
Après ce coup d’œil il s’habilla rapidement, il dévala les escaliers enfilant son manteau, alla vite fait dans la cuisine pour prendre un morceau de pain dans sa bouche et de sortir en trombe.

« J’y fais, je refient fe foir ! »

Sur ce il ferma la porte d’entrée et se retrouva dans la rue, se dirigeant sans attendre en direction du cimetière. Bien qu’il ai comme à son habitude le sourire affiché sur son visage, il se sentait bizarre sur le chemin qu’il prenait presque quotidiennement, même si celui-ci était très animée, il se sentait particulièrement seul et triste…

Connaissant le chemin par cœur il ne regardait pas vraiment où il allait, perdu dans ses pensées des souvenirs ressurgissant lorsqu’il prenait ce chemin, il se laissait guider.
Etant complètement ailleurs, il n’eu pas la notion du temps qui s’était passé depuis qu’il était sortit de chez lui, c’est pour cela qu’il arriva bien vite au cimetière qui était toujours aussi … mort, faute d’une autre expression.

Il poussa doucement le portail avant de rentrer dans le lieu sombre, il referma prudemment puis plus silencieux que jamais il se dirigea vers la tombe de son amie, légèrement à l’écart des autres dans un endroit plutôt calme mais sombre entouré d’arbre.
Mais il y avait quelque chose qui cloche…

Dans un silence lourd et presque oppressant s’installait quand il arriva près de la tombe, quelque chose n’allait pas, il n’aurait pas su dire en quoi, mais l’atmosphère était désagréable, son malaise fut confirmé quand il entendit derrière lui un souffle saccadé et apeuré.

D’un vive mouvement Etan se retourna pour faire face à un homme qui semblait avoir dans les quarante ans, il était gravement blessé à son bras gauche que son bras droit tenait fermement montrant qu’il le faisait souffrir, par son souffle court il semblait vraiment faible et mal en point.
Etan s’approcha du blessé pour lui porter secours.

- Est-ce qu..

Il n’eu pas le temps de continuer sa phrase car l’homme en face de lui, lui coupa la parole avec un phrase qui le choqua, un faveur qui bien entendu il refuserait de donner, il n’en serait peut être pas capable.

- Tue-moi !

Il regarda l’agonisant d’un air grave, il se prépara à lui demander ce qui lui était arrivé mais il n’en eu pas le temps, l’homme s’effondra sur le sol face contre terre.

*Ah nan pas de ça avec moi !*

Il attrapa la personne au sol pour la retourner et la mettre sur le dos, il semblait en même temps inquiet et affolé, il tenta de prendre son pou par plusieurs fois, ne sachant pas vraiment comment faire il ne le trouva pas, il décida donc de secouer un peu l’homme à terre espérant qu’il n’était qu’évanouit.

- S’il vous plais, réveillez vous ! Hey vous m’entendez ?! Répondez moi!

Etan n’était pas vraiment rassuré de voir quelqu’un dans cet état au beau milieu d’un cimetière, il regarda tout autour de lui pensant qu’il ne s’était bien sur pas fait ça tout seul, il était sur ses gardes mais resta tout de même près du blessé.

*Génial qu’est ce que je peux faire maintenant, je ne peux pas laisser une personne comme ça ! Pourquoi ça m’arrive… *


- Aller on se réveille !!Réagissez bon sang !

Etan lui mit deux baffes un peu trop fort à son goût, mais en ayant assez de cette situation il tenta de porter la personne sur ses épaules, mais ça n’était pas très facile.

*Pffou. Il est lourd ! Bon faut que je trouve de l’aide.*

Tant bien que mal il partir en direction du portail du cimetière avec le fardeau sur ses épaules, il jeta alors un regard à la tombe d’un air triste et désolé.

- T’en fais pas je reviens dès que je peux !

Il eu un faible sourire avant de reprendre un air grave et de continuer en direction de la sortie pour trouver une personne plus compétente que lui.

* C’n’est vraiment pas mon jour !*
Etan avait beau avoir eu une bonne attention en voulant aider ce pauvre homme, cela n’allait pas pour autant lui faciliter la tache étant donné qu’il n’était pas léger, quand il regarda le peu de distance qu’il avait il poussa un soupire qui voulait dire en quelque sort ‘’Si seulement j’était plus fort’’, enfin il ne se découragea pas pour autant.

Il sursauta quand l’homme se réveilla tout à coup en prenant une respiration importante comme s’il n’avait pas respiré pendant plusieurs minutes, quand l’homme se mit à tousser et cracher du sang, d’une tel façon qu’Etan en fut intérieurement dégoûté, à cause de ce sang qui tachait à présent ses vêtements, mais au lieu de partir en courrant comme lui disait une petite voix dans sa tête, il resta à coté de lui.

- Ca va ? *Question idiote !* Se dit il immédiatement, il demandait sa à une personne qui crachait du sang, et qui semblait sur son lit de mort, mais bon qu’est ce qu’il pouvait dire d’autre ‘’Génial vous allez mourir ‘’ ?

Mais il fut tiré de ses pensées quand une autre personne arriva à son tour qui a son passage ouvra en grand la grille, Etan ne pu voir le visage de celle-ci, avec son long manteau et sa capuche noir, impossible de voir qui c’était, Etan eu un peu l’impression de voir la mort arriver, manquait plus que la faux.
Il regarda tour à tour l’étrange apparition et le blessé, il se sentait un peu en mauvaise posture, il se trouvait entre les deux, c’est à ce moment la qu’il sentit vraiment la peur s’emparer de lui, il regarda les deux personnes alternativement sans vraiment savoir que faire quand il fut tiré brusquement par l’homme qui s’était relevé, ne s’attendant pas à être attrapé par celui-ci Etan ne réagis qu’a peine.

- Qu… ?

Et depuis ce moment il resta sans pouvoir bouger, paralysé par la peur et la stupéfaction de ce qui se passait.
Des racines meurtrières étaient autour de lui en mouvement perpétuel, l’homme qui apparemment se doutait bien de sa fin s’adressa alors au jeune homme figé, de façon plutôt plaisantante :

- Petit… Tu vas me servir … Merci.

Etan voyant dans quelle dangereuse situation il se trouvait avec celui qu’il avait aidé jusqu'à présent, Il avait aidé quelqu’un mais il l’avait trahi encore une fois sa naïveté l’avait emporté dans des problèmes plus que conséquents.
Mais il ne réussit même pas à bouger, il voulait se défaire de l’emprise de cet homme mais ses jambes et ses bras refusaient de bouger et il n’aurait su se servir de l’épée qu’il avait toujours sur lui.
Il ne pu que regarder ce qui lui arriva par la suite, les yeux agrandit par l’effroi, il fut parcouru d’un frisson pendant que l’homme se faisait mutilé comme par des fouets épineux, ses hurlements de douleur juste derrière son dos presque insupportables.

Le temps qui s’écoula semblait être une éternité, et il eu comme un flash lui rappelant la mort de son amie, même si les circonstances étaient tout autre, il ressentait cette même impuissance, comme pour demander que se supplice stop il ne pu que murmurer sans cesse d’arrêter.
Les cris s’arrêtèrent enfin, le corps inerte gisait à présent par terre, recouvert de sang, les racines venaient de disparaître dans le sol, il n’arrivait pas à détacher son regard du cadavre lui rappelant de mauvais souvenirs jusqu'à ce que cinq hommes n’arrivent et n’emporte le mort.
L’inconnu au manteau noir s’approcha alors vers lui en découvrant son visage, Etan pu enfin voir à quoi ressemblait ‘’la mort’’, un homme aux cheveux noirs et des yeux marrons qui le regarda avant de demander.

- Tu vas bien ?

- Euh... je ...

Ce fut confus dans son esprit, il ne savait plus vraiment ce qu’il devait penser de cette personne, mais d’un seul coup la colère le prit furieux contre celle-ci mais aussi contre lui-même de n’avoir pas pu sauver quelqu’un même si cette personne l’avait trompé.
Il se releva d’un bond, faisait un vif mouvement de bras comme pour le chasser loin de lui, mais sachant qu’il n’aurait aucune chance dans un combat il ne fit que poser ou plutôt de cracher toutes les questions qu’il avait en tête, ne sachant pas vraiment quoi faire d’autre.

- Mais qu’est ce qui vous a prit ?! Pourquoi l’avez-vous tué ?! Comment pouvez vous faire souffrir quelqu’un comme ça ?! Qui êtes vous pour faire ça ?! Qu’avait il bien pu faire pour mériter sa ?! Qu... Qu’est ce que …qu’est ce qui se passe à la fin ? …

Etan avait vraiment crié de toutes ses forces sur cet homme, et maintenant il restait silencieux mais gardait toujours ce visage colérique envers lui, par cette colère il respirait de façon forte et saccadée, serrant les poings, le regardant de ses yeux argentés qui brillaient par l’émotion.

- S’il te plaît… Oublies ce que tu viens de voir, je t’en remercie d’avance.

*Oublier ?! Je pourrais le garder pour moi mais l’oublier ...*

Etan avait effacé toute sa colère, elle s’était complètement évanouie d’un seul coup quand il repensait que cette personne l’avait sauvé, il se sentit coupable. Il regarda l’homme s’éloigner sans un mot, mais quelque chose le gênait tout de même, il le rattrapa alors pour lui poser sa question de façon polit et avec respect.

- Excusez moi mais qui êtes vous ?

Etan attendait que l’homme lui réponde, il fallait avouer que maintenant sa colère passée il avait une certaine admiration devant sa force.
Quand il posa sa question, il eu l’impression que l’homme ne s’attendait pas à être interrogé de nouveau, d’ailleurs il était déjà presque partit, mais il se retourna.

- Moi ? Juste un guerrier.

Etan resta sans bouger envoyant donc s’éloigner de plus en plus, une goutte tomba sur son visage le ramenant, il regarda le ciel et vit qu’il allait bientôt pleuvoir, mais il n’y prit pas une grande attention et retourna sur la tombe de son amie, bien heureusement elle n’avait subit aucun dégât, il en fut soulagé et s’assit devant.

*Me voila...*

Il avait un sourire au lèvre, mais véritable, il semblait vraiment de bonne humeur, ce qui pouvait sembler un peu étrange après tout ce qui c’était passé, il s’aperçu enfin que ses vêtements avaient été légèrement taché par le sang.
Il regarda la tombe chaleureusement alors que la pluie tombait de plus en plus jusqu'à ce qu’il tombe des cordes, pourtant il ne bougea pas il resta devant Caldea, appuyé sur son genou, sa tête posé dessus, il lui parla alors.

- Salut, alors comment tu vas ? J’suis désolé je ne suis pas très présentable, je suis un peu taché. Je ne sais pas si tu as vu mais, il y a eu pas mal de choses qui se sont passé ici, peu être que tu observais, qui c’est ? Et puis tu sais quoi je veux devenir guerrier ! Comme ça je pourrais protéger tout ceux qui me sont chère…

Etan resta dans sa position continuant à ‘’parler’’ avec son amie, comme s’il avait oublié tout ce qui avait précédé, il oubliait tout problème, comme s’il se confiait à quelqu’un qui écoutait paisiblement chacun de ses dires…
Se moquant complètement de la pluie qui tombait à torrent, bien qu’il soit entièrement trempé, il était serein et ressentait une chaleur réconfortante en lui, il racontait sa folle journée décrivant chaque détail, comme s’il parlait véritablement avec quelqu’un… de vivant…
°°°
Cette journée fut capitale pour lui il avait décidé de sa voie : Il deviendrais un puissant guerrier ! Il ne se passa pas une journée sans qu’il ne s’entraîne dans des parcours hallucinants, et en moins de 3 ans il devint celui qu’il voulait être, fort, mais sans être pour autant un guerrier.

Comme ultime entraînement il décida de quitter sa maison après un bref au revoir qu’il voulu au début discret mais au moment de partir il avait malencontreusement oublié de se lever plus tôt que tout le monde il du alors s’expliquer longuement avant de pouvoir partir définitivement.

Il passa poser un bouquet de fleur sur la tombe de Caldea avant son départ, il réussit à lui avouer ses sentiments avant de sortir de la ville avec tout ce qu’il fallait pour subsister quelques semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ: Sullivan Oro
Membre du staff
Membre du staff
avatar

Féminin
Nombre de messages : 127
Age : 23
Date d'inscription : 11/08/2007

Caractéristiques de votre perso
Race:
Classe (ninja, voleur, chevalier, archer, ...):
Métier (bucheron, commercant, fabriquant...):

MessageSujet: [validé] Etan Edoriel   Dim 12 Aoû - 19:53

Tu as fini avec ton histoire ? Je te valides. Mais après faudra voir avec l'Admin ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 18/06/2007

Caractéristiques de votre perso
Race: Inatrop (mi-humain, mi-animal)
Classe (ninja, voleur, chevalier, archer, ...): aucune
Métier (bucheron, commercant, fabriquant...): aucun

MessageSujet: Re: [validé] Etan Edoriel   Lun 13 Aoû - 18:01

Belle histoire! (faudra vraiment que j'en fasse une bien moi aussi XD) et surtout bienvenu à toi!!! Amuse-toi bien sur SD...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiral-dimension.lightbb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [validé] Etan Edoriel   

Revenir en haut Aller en bas
 
[validé] Etan Edoriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les messages et commentaires a validés
» Premières lueurs au Crêt de l'Etançon (Alt.1390m)
» Commande validée
» sim not valid nokia 1800
» L'étang de Mézières-Ecluzelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
spiral dimension :: Présentation de Spiral Dimension :: Les présentations :: Présentation de Mär Heaven-
Sauter vers: